L’objectif de Carbiolice : rendre 47% des déchets de la poubelle domestique compostables

Chaque année un citoyen français produit en moyenne 270 kg d’ordures ménagères résiduelles (OMR)* et utilise environ 70kg de plastique. Selon les dernières données de l’ADEME le tri des biodéchets à la source permettrait de réduire le poids des poubelles de 30%. L’innovation de Carbiolice augmente ce taux à 47%*.

47%

C’est le taux de détritus fermentescibles qui pourrait sortir de vos poubelles grises et être valorisé par le tri des biodéchets et des plastiques compostables avec Evanesto® inside.

Grâce à Evanesto® les plastiques à base de PLA sont 100% compostables aussi bien dans des composteurs à domicile qu’industriels. Il permet ainsi de contribuer à la démocratisation du tri des biodéchets et du compostage.

Source : ADEME – Le mag N°105 – Mai 2017
Ademe – Modecomtm 2017 campagne nationale de caractérisation des déchets ménagers et assimilés Premiers résultats sur les ordures ménagères résiduelles

Fin de vie des plastiques compostables avec Evanesto® inside

Compostage domestique

Permet une maîtrise directe de la fin de vie des biodéchets. Déchets de cuisine, déchets de jardin et plastiques avec Evanesto® inside finissent dans le même composteur et permettent, dans des conditions optimales, dès 200 jours d’obtenir un fertilisant naturel idéal pour son jardin : le compost.

Compostage industriel

Les biodéchets collectés par les villes/communes rejoignent les stations de compostage les plus proches. Le compostage industriel est réalisé sous haute température constante ce qui accélère la biodégradation, action renforcée par l’activation d’Evanesto® inside.

Méthanisation

La méthanisation présente de nombreux avantages dont une double valorisation de la matière organique et de l’énergie. Un site de méthanisation tel que Methelec en Auvergne permet la production d’environ 9 500 Nm3 CH4/jour et une production électrique d’environ 12 000 MWh/an.

Les apports d’Evanesto®

La technologie Evanesto® permet l’accélération de la biodégradation des plastiques compostables à base de PLA. C’est un additif enzymatique qui permet de fragmenter le plastique d’origine naturelle afin qu’il soit assimilé plus rapidement par les micro organismes du compost. Ainsi en 200 jours, les bioplastiques font partie intégrante de votre compost, avec zéro résidu et zéro toxicité.

img-trust-bio

Le compostage : de multiples bénéfices

Social

Créer du lien et faire de la pédagogie :
1064, c’est le nombre de jardins collectifs situés autour de Paris, sur près de 900 ha*
*Source : IAU Ile de France

Agricole

Permet de pallier les manques en ressources des terres, d'utiliser moins de produits dangereux et d'enrichir les sols : selon la Fnade, éviter le recours aux fertilisants sur 5% des terres agricoles permettrait une économie de 250Mds €, avec 50 à 350€ d’économies d’arrosage par hectare
- Source : Fnade

Environnement

Favoriser l’utilisation de solutions locales :
113 kms : c’est la distance parcourue pour incinérer les déchets de l’agglomération de la ville d’Amiens*. Comme le compost est une solution locale, il y a moins d’émissions de CO2 pour traiter les déchets.
*Source : France Incinération

Economie

Créer de nouveaux business models plus pérennes, créer des emplois et faire des économies :
Pour 10 000 tonnes de déchets par an, le compostage permet de multiplier par 4 le nombre de création d’emploi par rapport à l’industrie de l’incinération -
*Source : Institute for Local Self-Reliance

Donner du sens à la consommation

Conjuguer économie circulaire et économie locale.
En passant à une économie d’usage :
On diminue : les émissions de CO2 et la dépendance aux produits toxiques
On augmente : les revenus liés au compost et la richesse des sols.

Ouverture à de nouveaux modes de consommation

Diminuer la quantité de déchets et les valoriser : à Lorient, la collecte séparée et couplée avec le compostage des biodéchets permet de collecter 8 000t de déchets, créant 3 700t de compost par an -
Source : Rapport Annuel Agglomération de LORIENT 2017

Votre entreprise souhaite développer des emballages compostables et respectueux de l’environnement ?
En savoir plus

Normes et législations des plastiques compostables

Parce qu’un emballage ou un article à usage unique plus respectueux de l’environnement permet de concilier activité humaine, de nombreux organismes internationaux (Etats, Unions, industries, centres de recherche, centres de certification, centres de normalisation …) travaillent au développement et à l’utilisation de nouveaux matériaux, y compris les polymères biodégradables et compostables.

A l’échelle de chaque pays, les législations sont mises en place et permettent une structuration de filières dédiées au compostage, pour stopper l’utilisation des plastiques conventionnels dans les articles à usage unique et les plastiques qui ne peuvent être recyclés. Elles se concrétisent par des normes et des labels présents sur les articles qui attestent de leur conformité.

Compostage domestique
Compostage Industriel
Biodégradation au sol
Compostage domestique
Compostage Industriel
Biodégradation au sol

Normes de certification standards
France : NF T51-800 « plastiques »
Australie : AS 5810 « plastics »

Usage de certains produits réglementés
France : Single use plastic bags / Technical film
EU : Single use kitchen ustensils (2020)

 

Normes de certification standards
France : NF EN 13432 « emballage  » / NF EN 14995 « matières plastiques »
Etats-Unis : ATSM D6400 « Plastics and products made from plastics »
Australie : AS 4736 « plastics »

Usage de certains produits réglementés
Italy : Single use plastic bags
Several states of the USA (ex. California) : Single use plastic bags

 

Normes de certification standards
France : NF US2-001 « matériaux biodégradables pour l’agriculture et l’horticulture »
NF EN 17033 « films de paillage »
Etats-Unis : ATSM D6400 « plastics materials »