L’économie circulaire comme nouvelle économie du plastique

D’une économie qui consomme des ressources…

Cycle de vie du produit allant de l’extraction de matière première au rejet de déchets.
Il s’agit d’un cycle limité, sans reproduction possible.

Extraire Extraire
Produire Produire
Jeter Jeter

2020

85Mds de tonnes
de matières premières

* Source : Fondation Ellen Mac Arthur

95% de la valeur
des emballages plastiques
perdue après utilisation*
= 80 à 120 Mds $/an

* Source : Fondation Ellen Mac Arthur

Chaque année,
8 millions de tonnes
de plastiques
sont jetées dans les océans*

* Source : Fondation Ellen Mac Arthur

À ce rythme, en 2050,
il y aura autant de poissons
que de plastique
dans les océans*

* Source : Fondation Ellen Mac Arthur

… à une économie qui crée de la valeur

Cycle illimité, avec une régénération des ressources

Les récoltes de maïs ou canne à sucre vont fournir de l’amidon, ingrédient de base de la fabrication de produits biosourcés et biodégradables

Une fois le produit fabriqué, il peut être utilisé dans de multiples applications, comme sac fruits et légumes ou gobelet par exemple

Le produit est ensuite placé en compost, où il va se biodégrader sous l’action de micro-organismes et d’enzymes

Après arrivée à maturation du compost, celui-ci est utilisé pour venir améliorer les sols, en leur apportant nutriments et minéraux

De multiples bénéfices

Environnementaux

• Baisse des émissions de CO2 en fin de vie des produits

Economiques

• Revente du compost
• Moins de perte de valeur grâce à la réutilisation de ressources

Sociaux et sociétaux

• Nouveaux modes de consommation
(consommation raisonnée)
• Une meilleure utilisation des ressources

En +

Son universalité : tout le monde peut l’appliquer et donc en multiplier
les effets.

Pourquoi incorporer les plastiques
à l’économie circulaire ?

Moins de pollution plastique
(environ 8M T/an de plastiques finissent dans les océans)

Une meilleure valorisation des plastiques en fin de vie, ce qui limite :

• la perte de valeur économique des produits

• les émissions de produits nocifs

• le recours à des ressources non renouvelables, et ainsi la dépendance
aux énergies fossiles

Les bioplastiques et le PLA

Qu’est-ce que c’est ?

Bioplastiques
Polymères qui peuvent être biosourcés ou pétrosourcés, biodégradables ou pas.
Ils viennent se substituer aux plastiques pétrosourcés et leur biodégradation est encadrée par des normes.

PLA
Bio-polymère remplaçant les plastiques pétrosourcés (PEbd/PP/PS) et issu de ressources renouvelables
(maïs, canne à sucre…) sans entrer en compétition avec les besoins alimentaires.

Découvrez les grandes familles de bioplastiques

Matrices des bio plastiques

Image Matrices des bio plastiques

Les bioplastiques : une réponse aux problématiques de gestion des déchets

étape de départ bioplastique
étape 1 bioplastique

Même les plastiques difficilement recyclables peuvent avoir une fin de vie respectueuse de l’environnement, génératrice de valeur.

étape 2 bioplastique

En remplaçant les plastiques pétrosourcés par des plastiques compostables issus de ressources renouvelables, on limite leur impact environnemental.

étape 3 bioplastique

L’intégration des bioplastiques dans les biodéchets offre une solution locale et universelle

étape 4 bioplastique

tout en bouclant le cycle du carbone, en faisant retourner à la terre ce qui vient de la terre, grâce au compost

étape 5 bioplastique

Le tout, en permettant de valoriser  20 à 30% en plus de nos déchets, soit un total de 50% de la poubelle grise.

étape 6 bioplastique

Ainsi, on crée un cercle vertueux autour de la vie du produit plastique, et on accompagne les consommateurs vers une démarche plus responsable, porteuse de sens.

étape de fin bioplastique
Schema_bioplastics_path_v2

Le compostage et les certifications

Le compost en pratique

compost

Compost domestique

C’est le compost réalisé à la maison.
Les biodéchets, des épluchures de légumes aux coquilles d’œufs, permettent de réduire la quantité de déchets incinérables.

 

Durée : environ 6 mois

indus

Compost industriel

Il s’agit d’une installation industrielle qui accueille les biodéchets des particuliers comme des professionnels. Il permet de gérer une plus grande quantité de compost.

 

Durée : environ 3 mois

methanisation

Méthanisation

Elle permet une double valorisation des biodéchets : couplée aux déchets des fermes et des industriels, elle crée du compost et du biogaz.

 

Durée : environ 6 semaines

De multiples bénéfices

Social

Créer du lien

Faire de la pédagogie

1064 : C’est le nombre de jardins collectifs situés autour de Paris, sur près de 900 ha *Source : IAU Ile de France

Agricole

Pallier les manques en ressources des terres

Utiliser moins de produits dangereux et enrichir les sols

Selon la Fnade, éviter le recours aux fertilisants sur 5% des terres agricoles permettrait une économie de 250Mds €, avec 50 à 350€ d’économies d’arrosage par hectare *Source : Fnade

Environnement, pollution

Favoriser l’utilisation de solutions locales

113 kms : C’est la distance parcourue pour incinérer les déchets de l’agglomération de la ville d’Amiens *Source : France Incinération

Diminuer la pollution au méthane et les émissions de CO2

La mise en décharge des déchets n’est plus systématique et évite un niveau de pollution au méthane élevé. De plus, comme le compost est une solution locale, il y a moins d’émissions de CO2 pour traiter les déchets.

Economique

Créer des emplois et faire des économies

21M€ : C’est l’économie annuelle réalisable si les couches pour bébé étaient compostées et non incinérées en France *Source : Le Figaro. 01/2019

Créer de nouveaux business models plus pérennes

Donner du sens à la consommation

Conjuguer économie circulaire et économie locale

On diminue : les émissions de CO2 et la dépendance aux produits toxiques / On augmente : les revenus liés au compost et la richesse des sols

Passer à une économie d’usage

Ouverture à de nouveaux modes de consommation

Proposer une solution propre de fin de vie des déchets

Diminuer la quantité de déchets et optimiser leur tri

A Lorient, la collecte séparée et couplée avec le compostage des biodéchets permet de collecter 8 000t de déchets, créant 3 700t de compost par an, avec un taux d’indésirables faible (1 à 5% du poids) *Source : Rapport Annuel Agglomération de LORIENT 2017

Normes et législations

Parce qu’un emballage ou un article à usage unique plus respectueux de l’environnement permet de concilier activité humaine et écologie, c’est pourquoi de nombreux organismes internationaux
(Etats, Unions, industries, centres de recherche, centres de certification, centres de normalisation …)
travaillent au développement et à l’utilisation de nouveaux matériaux, y compris les polymères biodégradables et compostables.

 

A l’échelle de chaque pays, les législations sont mises en place pour stopper l’utilisation des plastiques conventionnels dans les articles à usage unique. Elles se concrétisent par des normes et des labels présents sur les articles qui attestent de leur conformité.

 

En France par exemple, dans le cadre de la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte, les sacs plastiques à usage unique (hors caisse) s’inscrivent dans cette démarche.

Normes et législations

Les principales certifications

HOME
COMPOSTABLE EN CONDITIONS DOMESTIQUES selon la norme européenne NF T51-800. De par le volume relativement restreint des déchets présents dans le tas de compost de votre jardin, la température y est beaucoup moins élevée et moins constante que dans un environnement de compostage industriel. C’est pourquoi le compostage en jardin est un processus plus lent. Le label OK compost HOME garantit, sur base d’exigences spécifiques, la biodégradation intégrale, même dans le compost de votre jardin.
INDUSTRIAL
COMPOSTABLE EN CONDITIONS INDUSTRIELLES, selon la norme européenne EN 13432. Le label OK compost garantit la décomposition et l’assimilation complète du produit en moins de douze semaines sans aucun risque toxique pour l’environnement
tuv-austria
BIODÉGRADABLES DANS LE SOL La biodégradation dans le sol apporte une plus-value importante aux produits agricoles et horticoles : il est alors possible de procéder à leur biodégradation et à leur assimilation in situ après usage, évitant la collecte de produits fortement souillés et en général, inaptes au recyclage matière. Le label OK biodegradable SOIL garantit que le produit est intégralement biodégradable et assimilable par les micro-organismes des sols et n’a aucun effet négatif sur l’environnement.

Vous connaissez désormais notre environnement et nos enjeux
alors n’hésitez pas à découvrir qui nous sommes et notre solution Evanesto® !

EVANESTO®
Découvrez notre solution EVANESTO® EVANESTO®
CARBIOLICE
Qui sommes-nous ? CARBIOLICE