Communiqué de presse - 1er septembre 2016 - Carbiolice
490
post-template-default,single,single-post,postid-490,single-format-standard,mkd-core-1.1,ajax_fade,page_not_loaded,,carbiolice theme-child-ver-1.0.0,burst-ver-1.7, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,transparent_content,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Lancement opérationnel de la Joint-Venture CARBIOLICE entre Carbios, Limagrain Céréales Ingrédients et Bpifrance (SPI)

 

Signature d’une licence entre CARBIOS et CARBIOLICE incluant un upfront de 8 millions d’euros et des redevances sur le chiffre d’affaires

 

Clermont-Ferrand, le 1er septembre 2016 – CARBIOS (Alternext Paris : ALCRB), société innovante de chimie verte, spécialiste des bioprocédés enzymatiques appliqués aux polymères dans les plastiques et textiles, annonce le démarrage opérationnel de la Joint-Venture CARBIOLICE entre CARBIOS, Limagrain Céréales Ingrédients (LCI) et Bpifrance (SPI). Ce lancement s’accompagne d’une concession de licence de CARBIOS à CARBIOLICE. Cet accord intègre un paiement de 8 millions d’euros à CARBIOS, une créance convertie en actions au capital de la Joint-Venture afin d’en assurer le contrôle, et sera suivi de redevances sur les ventes de produits intégrant la technologie brevetée de biodégradation enzymatique CARBIOS.  Une convention de prestations R&D sur 5 ans assurera l’accompagnement du développement industriel et sera source de revenus complémentaires pour CARBIOS.

CARBIOLICE exploitera la technologie brevetée de biodégradation enzymatique des plastiques développée par CARBIOS en produisant des granulés enzymés servant à la fabrication de plastiques biodégradables et biosourcés. CARBIOLICE adressera les marchés des films souples (paillage agricole, sacs et sacherie, films industriels…) et des plastiques rigides (agriculture et vaisselle jetable). Au-delà des apports d’actifs de LCI et de la concession de licence de CARBIOS, les 3 partenaires du projet investiront 18 M€ en trois phases sur 4 ans selon l’atteinte de jalons techniques et commerciaux.  Un premier financement de 4 M€ accompagne le démarrage de l’activité.

« Nous nous réjouissons de ce partenariat industriel avec Limagrain Céréales Ingrédients et Bpifrance, qui offre tous les atouts pour faire de CARBIOLICE un futur leader dans le monde de la plasturgie.  Cette opération confirme notre capacité à industrialiser en moins de 5 ans une innovation 100% française, qui constitue une réponse concrète à un enjeu environnemental et réglementaire majeur, produire des plastiques zéro déchet » précise Jean-Claude LUMARET, Directeur Général de CARBIOS.

Le procédé licencié à CARBIOLICE consiste à incorporer des enzymes au cœur des plastiques afin de les rendre biodégradables. Après usage, les enzymes dégradent le plastique en molécules de base assimilables par les micro-organismes de l’environnement. La biodégradation est complète en seulement quelques mois (contre 200 à 400 ans pour un plastique ordinaire). L’incorporation des granulés enzymés préserve les performances et les propriétés d’usage des polymères, et ne nécessite pas de modifications de l’outil industriel des plasturgistes.

Dans le domaine des films de paillage agricole, la présence au capital du Groupe LIMAGRAIN, au travers de sa filiale, est un atout déterminant pour soutenir CARBIOLICE sur ce marché évalué à 2 millions de tonnes en 2013 et dont la croissance est estimé à 10% en Europe sur le segment du biodégradable.

L’autre marché stratégique visé par CARBIOLICE est celui des sacs et de la sacherie dont la consommation mondiale est estimée entre 500 000 milliards et 1 000 000 milliards d’unités en 2012, soit 15 à 20 millions de tonnes.

Ces marchés font aujourd’hui l’objet de nouvelles dispositions réglementaires en France avec la Loi de Transition Energétique et de Croissance Verte et en Europe avec le Paquet « Economie Circulaire » de la Commission Européenne. Ces nouvelles orientations et les attentes des consommateurs vont permettre à CARBIOLICE de prendre une position forte sur les marchés des plastiques biodégradables et biosourcés.

PDF du communiqué de presse du 1er septembre 2016 : CP Carbiolice